Onze300, un compost 100 % végétal et 100 % local

  • 2020-04-17 15:48:54
  • /
  • Cycl-op.org
  • /
  • 44

Il s’agit de fabriquer un compost bio riche en humus, 100 % végétal et 100 % local, issu du marc de raisin, et de le distribuer aux viticulteurs de la région pour enrichir leurs sols en matière organique

  • Porteur principal : Coopérative CAVALE
  • Nature de l'initiative : Démarche individuelle (entreprise ...)
  • 16 Avenue du Pont de France, 11300 Limoux
  • Date de début : octobre 2015

La CAVALE est une coopérative agricole de l’Aude, basée à Limoux qui compte 700 adhérents. Cette coopérative développe cinq activités principales : l’approvisionnement de fournitures aux agriculteurs, la collecte de céréales, la fabrication d’huile, la distribution de produits pro et grand public, et la distillerie. 

En 2015, la coopérative décide de produire son propre compost, le Onze300, fait à partir du marc de raisin épuisé et épépiné de sa distillerie.

L’objectif de ce projet est d’utiliser le marc du raisin qui n’est pas valorisé dans la distillerie pour en faire un engrais 100% biologique, facilement épandable et compétitif sur le plan économique.  Ce compost est ensuite vendu aux adhérents dans une logique d’économie circulaire : rendre à la vigne ce qu’elle a produit en faisant revenir dans ses sols un sous-produit issu des vendanges, le marc de raisin !

Le marc de raisin est apporté à la distillerie de la CAVALE par les trois Caves Coopératives viticoles du secteur (Anne de Joyeuse, Les Vignerons du Sieur d’Arques et la Cave du Razès) ainsi que des caves particulières. Le marc épuisé et épépiné, qui correspond au résidu de la distillerie, est ensuite envoyé à la plateforme de compostage Fuméco-Lèz situé dans l’Ariège. Avec 2000 tonnes de marc, celle-ci peut produire 1000 tonnes de compost Onze300 qui pourra ensuite être redistribué à une cinquantaine d’adhérents. 

Les apports de ce compost sont multiples. Cet amendement végétal est riche en matières organiques et minérales. Son fort potentiel humigène lui permet d’apporter 300kg d’humus par tonne de compost et donc de diminuer la quantité d’engrais chimique utilisé par les viticulteurs.

Bénéfices qualitatifs

Le principe de la démarche Onze 300 est de créer un compost à partir du raisin pour le raisin, ce qui s’inscrit pleinement dans une logique d’économie circulaire.

Sur un plan environnemental, cela permet de réduire la quantité de déchets produits par la viticulture. La CAVALE avait déjà créé une distillerie pour revaloriser le marc de raisin de ses adhérents en faisant de l’eau de vie. De cette fabrication d’eau de vie ressortait un déchet : le marc de raisin épuisé. Depuis 2015 et la création du compost Onze 300, CAVALE le revalorise en l’utilisant comme amendement bio pour les vignes.   

Sur le plan économique, ce compost est très intéressant pour les adhérents : 80€/tonne de compost, contenant 300 kg d’humus/tonne, ce qui rend le prix de ce produit très accessible et très compétitif en tant qu’amendement organique 

Bénéfices quantitatifs

  • La plateforme de compostage peut traiter entre 1500 et 3000 tonnes de marc épuisé et épépiné par an, soit une capacité de production de 600 à 1200 tonnes de compost par an.
  • Estimation de 1200 tonnes de compost produit et commercialisé en 2020.

Etapes de l'initiative

  • 1921 : création de la coopérative CAVALE par un groupement de viticulteurs qui rachètent une distillerie privée.
  • Automne 2015 : Création du compost Onze300 par onze personnes, un amendement organique 100% végétal, 100% local, 100% CAVALE. Les 11 initiateurs du projet ainsi que ces 3 x 100% sont à l’origine du nom du compost. Cela correspond aussi au code postal de Limoux (11300). 600 tonnes de compost sont produites lors de cette première année.
  • 2020 : 1200 tonnes de compost produites et commercialisées (Aude principalement)

Facteurs d'accélération et freins

Freins :

  • Le produit est plus long à épandre que les produits classiques (1h à 1h30 par hectare)
  • Le produit ne passe pas dans les épandeurs classiques

Leviers :

  • La qualité du produit permet une utilisation quasi universelle des terrains et mode d'application, ce qui permet de toucher d’autres exploitations agricoles que la viticulture.

Domaines d’activités

  • Agriculture
  • Recyclage

Ressources

  • Biodéchet
  • Compost

Partenaires

  • Fuméco-Lèze
  • Plateforme de compostage


  • Datagri
  • Prestataire technique et marketing


  • Enviralia
  • Prestataire logistique


  • Anne de Joyeuse
  • Cave Coopérative viticole du secteur


  • Les Vignerons du Sieur d’Arques
  • Cave Coopérative viticole du secteur


  • La Cave du Razès
  • Cave Coopérative viticole du secteur


  • Les bénéficiaires
  • Une cinquantaine de viticulteurs (Aude principalement), quelques oléiculteurs et quelques maraichers

Moyens techniques

  • Etude d’opportunité
  • Etude de faisabilité
  • Processus de fabrication du compost :

    Le marc apporté à la distillerie passe par une étape de diffusion qui permet de l’épuiser en alcool et en sucre. Ce marc épuisé passe dans un crible qui sépare d’un côté les pépins et les pulpes, de l’autre côté les pulpes grossières et les rafles. C’est donc le marc épuisé épépiné qui sera composté.

    Le marc tamisé est stocké à l’air libre (fermentation active). Durant cette phase, il subira au minimum 3 retournements. A la fin de la phase de fermentation, l’andain est criblé ; il suit un process de minéralisation et de maturation de 9 mois minimum, à la suite duquel le compost sera à nouveau tamisé avant conditionnement.

    Après les différents criblages, les rejets sont réincorporés aux stocks de marc jusqu’au compostage.

Dispositifs, outils ou méthodologies

L’entreprise Fuméco-Lèze garantit la normalisation NFU 44-051 du produit (amendement organique d’origine végétale), qui permet une utilisation du Onze300 en Agriculture Biologique.

Moyens humains

  • Prestataire compost
  • Prestataire logistique
  • 1 salarié de Cavale à mi-temps pendant deux ans
  • 1 responsable technique pour développer une plateforme de compostage in situ

Perspectives

  • Développer une plateforme de compostage in situ sur la distillerie pour internaliser cette partie du processus, diminuer le cout du compost et son empreinte écologique (moins de transport)
  • Créer deux autres composts :
    • 11Duo : compost à base de matière organique et animal
    • 11Dyn : compost à partir de matière végétale, organique et animal bio-dynamisé.
  • Nouer des partenariats avec des prestataires pour épandre le Onze300 dans des exploitations agricoles qui ne disposeraient pas des équipements (épandeurs à marc, à fumier ou à compost).

Financeurs

  • ADEME

  • Région Occitanie

  • PTCE 3.EVA

  • Coopérative CAVALE

Coûts de l'initiative

200000

Financement

50% en autofinancement, 50% en subvention.

Témoignages

« L’année dernière, j’ai utilisé le Onze300 de la CAVALE à la dose de 2T/ha, sur 22 hectares. J’étais conscient du déficit d’humus dans mes vignes. Le Onze300 a un taux d’humus élevé et un coût beaucoup plus bas que d’autres produits. La vigueur de mes vignes a semblé s’améliorer, malgré une sécheresse très accrue sur mon secteur.

Le seul inconvénient est l’épandage car il ne passe pas dans les épandeurs classiques, mais la CAVALE a remédié à ce problème avec le prêt d’épandeurs adaptés. »

Marc Dezarnaud, Viticulteur à Rustiques

« Étant convaincu que bon nombre de mes parcellesavaient besoin d’un apport d’amendement organique, analyses à l’appui, j’ai positionné sur celles-ci entre 2T
et 2,5T/ha de Onze300 sur des blancs en coteaux et sur un cabernet franc en terrain très filtrant, fin janvier 2016.N’ayant pas pu l’enfouir car gêné par la météo, j’ai pu constater début avril des différences importantes sur les rangs où le Onze300 avait été épandu !
J’ai aussi eu l’impression que le Onze300 a eu un effet stimulant sur ces parcelles ; pour en avoir la certitude, je vais continuer l’expérience en 2017 et même l’élargir à d’autres parcelles, en essayant de le positionner peut-être un peu plus tard. L’intérêt du Onze300 réside dans la forte réduction des volumes à manipuler et à épandre, d’où un fort gain de temps sur l’exploitation. » 

Francis Pages, Viticulteur en Agriculture Biologique à la Digne d’Aval, Président de la CAVALE 

« Sur cette année j’ai utilisé le Onze300 durant l’automne principalement. j’ai mis 2T/ha en
entretien sur 5ha environ et le reste je suis passée à 4T/ha. Au niveau du produit en lui-même, je suis plutôt satisfait, il n’y a rien à dire. Au niveau de l’efficacité du produit, visuellement, pas de grandes différences entre les parcelles mais j’ai fait des analyses de sol au printemps, ç a a montré une nette augmentation de la matière organique du sol : c’est passé de « faible » à « moyen ». Donc j’ai été satisfait de l’efficacité du produit à ce niveau là, je trouve que c’est une bonne solution parmi l’offre des différents composts.
Le produit est bien composté, visuellement, ça ressemble beaucoup à du terreau. Par rapport à l’épandage, j’ai utilisé l’épandeur prêté par la CAVALE et ça a plutôt bien fonctionné, je n’ai pas eu de problème majeur mis à part que le débit est un peu faible. C’est à dire que pour une dose en entretien, il n’y a pas de problème, mais pour les quantités plus importantes, il faut réduire la vitesse d’avancement ou passer tous les rangs : le débit de chantier est un peu faible, ce qui rend l’opération assez longue au final.
J’ai aussi eu un résultat inattendu après avoir mis le Onze300, des mauvaises herbes que je n’avais pas avant ont poussé. Je ne sais pas si c’est un hasard ou si c’est dû au produit mais ces adventices sont apparues exactement dans les rangs où j’étais passé. »

Damien Gianesini, Viticulteur à Limoux

Lien(s) web

 https://www.coop-cavale.fr/

Documents

  • Compost Onze300
 coopérative agricole
  agriculture
  viticulture
  compost
  marc de raisin
  amendement bio

Modérateur

  • Jules Bretillot

    Chargé de missions

    Suivre
  • Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     coopérative agricole
      agriculture
      viticulture
      compost
      marc de raisin
      amendement bio