Reseaclons, le recyclage des plastiques marins

  • 2020-06-03 12:02:01
  • /
  • Cycl-op.org
  • /
  • 1 751

Collecter et recycler les déchets plastiques marins en créant et animant une filière de recyclage intégrale

  • Structure porteuse : Reseaclons
  • Nature de l'initiative : Démarche multi acteurs (collective ...)
  • Grau du Roi
  • Le Grau-du-Roi (30240), France
  • Date de début : avril 2018
  • Date de fin : décembre 2018

Reseaclons est un projet pilote sur le recyclage des plastiques marins qui permet de répondre aux problématiques de tri et de mélange de plastiques. Le procédé unique de compression – friction développé par Trivéo permet de mélanger différents types de plastiques ensemble. Reseaclons s’est attaché à mobiliser très largement les acteurs sur le territoire du Grau du Roi, à sensibiliser les publics et à servir d’autres projets.

Xavier Murard, est à l’initiative de cette initiative. Consultant en développement durable et réduction des déchets il est en quête de solutions pour dépolluer les mers et les littoraux et revaloriser les déchets récupérés. Afin de mobiliser un collectif autour de son idée, il entre en contact avec Trivéo, société de recyclage de plastique et l’Institut Marin du Seaquarium, catalyseur de projets basé au Grau du Roi. Ils s’engagent pour tester son projet à travers une phase pilote de 9 mois.

Celle-ci débute en avril 2018 avec pour mission d’évaluer la faisabilité, au niveau local, d’une filière de collecte et de valorisation des déchets plastiques marins. Les objectifs sont multiples : répondre aux questions d’organisation d’un territoire (implication des acteurs), évaluer les coûts humains et matériels, tester et améliorer l’innovation de Trivéo, étudier les débouchés de marché de la matière et des futurs objets, et sensibiliser le grand public.

Cette phase pilote est un succès. Les différents acteurs du territoire se sont impliqués dans le projet en mutualisant leurs compétences pour assurer la collecte, le tri et le stockage des déchets plastiques marins. Des pêcheurs volontaires ainsi que 17 associations locales et l’écobarge Cleaner Blue du port se sont mobilisés pour la collecte. Pour le tri et le stockage, la CCTC (Communauté de Communes Terre de Camargue) a mis à disposition dans une déchetterie un espace couvert de 70m², ainsi que des agents pour assurer l’acheminement des déchets jusqu’à l’espace de stockage et le tri.  

La phase pilote a aussi permis à Trivéo de développer un premier objet basé sur son procédé innovant : un petit pot. Cet objet fait office d’ambassadeur du projet, il démontre les potentiels du procédé de Trivéo.

Résultats qualitatifs et chiffres clés

L’objectif de Reseaclons est d’apporter des solutions à la question de la pollution des mers et des littoraux en récupérant les déchets plastiques sauvages marins et, d’autre part, en revalorisant ces déchets à travers un nouveau procédé de recyclage du plastique.

  • Bénéfice environnemental : Dépollution du milieu naturel, à une échelle locale.
  • Bénéfice technique : Progression de la R&D pour la valorisation des déchets plastiques sauvages altérés, en mélange hétérogène.
  • Bénéfice sociétal : Projet fédérateur multi-acteurs et multi-compétences
  • Plus de 700 Kg de plastique recyclé sur la phase pilote.
  • 1,5 tonne de déchets recyclés par an au Grau du Roi
  • 95% du plastique récupéré en mer est recyclé via le procédé de Trivéo.

Historique et perspectives de l’initiative

  • 2016 : Xavier Murard, consultant en développement durable et réduction des déchets, cherche à valoriser les déchets plastiques marins. Différentes initiatives ont déjà émergé dans le monde, donnant naissance au terme « Ocean Upcycling ». Ce terme anglais désigne l’utilisation des déchets marins comme matière première pour la fabrication de nouveaux objets. Xavier veut créer un projet similaire en France. Il fait alors deux rencontres importantes :
    • Une première avec Trivéo, entreprise localisée dans l’Ain (01), spécialiste du recyclage du plastique, qui a développé un procédé de compression – friction, permettant de mélanger différents types de plastiques ensemble. Ce procédé va à l’encontre des règles habituelles de recyclage où les plastiques doivent être triés par catégorie avant toute opération de transformation. Cette innovation permet de valoriser un plus grand nombre de déchets plastiques non valorisables aujourd’hui, comme les plastiques marins. 
    • Une deuxième rencontre avec l’Institut Marin du Seaquarium au Grau du Roi, catalyseur de projets pour la protection et la découverte de l’environnement marin, qui accepte de porter la phase pilote du projet Reseaclons.
  • Avril 2018 : Début de la phase pilote du projet Reseaclons au Grau du Roi.
  • Mai 2018 : Reseaclons est lauréat de « Mon Projet pour la planète », porté par le ministère de la Transition écologique et solidaire. Le projet reçoit le soutien financier de l’ADEME.
  • Décembre 2018 : Fin de la phase pilote au Grau du Roi. Essaimage du projet dans d’autres villes côtières.
  • Mars 2019 : Création de l’association ReSeaclons
  • Juin 2019 : Partenariat avec le Pays de l’Or pour la récupération de l’ensemble des déchets collectés sur les plages (poissons gloutons inclus).
  • Décembre 2019 : Partenariat avec le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire pour l’essaimage des actions sur 4 ports de la Façade Atlantique et sur les grands ports d’Occitanie.

Perspectives

Le projet Reseaclons a vocation à être reproduit en France, dans les autres villes côtières.

Facteurs d'accélération et freins

  • Freins :
    • Pour passer à une échelle plus importante, Reseaclons doit être capable de structurer son réseau sur d’autres territoires.

 

  • Leviers :
    • La possibilité de valoriser le plastique récupéré avec un procédé innovant
    • Un engagement collectif très fort pour porter le projet
    • La mise en lumière de métiers et de compétences sur le territoire
    • Lauréat de « Mon Projet pour la planète », porté par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Domaines d’activités

  • Recyclage

Ressources

  • Plastique

Partenaires

  • La société Triveo

  • L’Institut Marin du Seaquarium au Grau-du-Roi

Moyens techniques et méthodologies

Pour recycler les plastiques marins, Trivéo a développé un procédé de compression-friction sans apport de chaleur, permettant d'amalgamer pour la première fois de l'histoire de la plasturgie, différents types de plastiques non compatibles en créant une matière secondaire multi-polymères.

Ce procédé permet d’éviter ou limiter une première phase de tri entre les différents plastiques, très compliquée pour les déchets marins qui sont altérés, mélangés et souillés.

La projet pilote Reseaclons est organisé selon quatre phases.

  • Une première qui correspond à la collecte des déchets. Pour cela, quatre types d’acteurs ont été mobilisés ; Des pécheurs volontaires, les agents du service environnement – plages, l’éco-barge Cleaner Blue du port et des associations locales.
  • Une deuxième phase de tri des déchets collectés. Un espace couvert de 70 m² dans une déchetterie a été mis à disposition pour le projet. Les agents de la Communauté de Communes Terre de Camargue ont assuré le tri des déchets dont 80% se sont avérés être du plastique.
  • La phase de revalorisation, avec le procédé innovant de Trivéo.
  • Une phase de sensibilisation, portée par l’Institut Marin du Seaquarium qui a beaucoup communiqué sur la pollution marine et le projet Reseaclons auprès des citoyens et du monde scientifique.

Moyens humains

Xavier Murard, les équipes de Trivéo, les agents du Grau du Roi et les équipes de l'Institut Marin du Seaquarium

Financeurs

  • La région Occitanie

  • L’ADEME

  • FEAMP

  • Institut Marin du Seaquarium
 plastiques marins
 recyclage plastique
 compression – friction
 filière de recyclage
 océan

Modérateur

  • Jules Bretillot

    Chargé de missions

    Suivre
  • Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     plastiques marins
     recyclage plastique
     compression – friction
     filière de recyclage
     océan