Le Re'n'art, laboratoire d'approvisionnement environnemental

  • 2020-05-26 09:27:02
  • /
  • Cycl-op.org
  • /
  • 41

Un projet coopératif d'économie circulaire

  • Porteur principal : Re'n'art
  • Nature de l'initiative : Démarche multi acteurs (collective ...)
  • Pézenas
  • 17 avenue Camille Guérin - 34120 Pézenas
  • Date de début : mai 2017

Le Re'n'art est une SCIC (Société Coopérative d'lntéret Collectif) créée en 2019 et implantée à Pézenas, ville d'Art et d'Histoire. Elle regroupe différents projets d'économie circulaire sur un même lieu :

  • une ressourcerie
  • un bistro-potager
  • des activités culturelles ayant pour objet de créer du lien social et de sensibiliser les publics aux enjeux environnementaux.

Le modèle du Re'n'art est basé sur le trafic croisé. A travers les différentes entrées proposées, le public peut interagir et ainsi découvrir les autres aspects du projet. Le but est de toucher un large public, de tous milieux et toutes générations pour une parfaite appropriation d'un lieu, basé sur l'environnement et le social.

Bénéfices qualitatifs

L’objectif principal du Re’n’art est de créer une dynamique intergénérationnelle et interculturelle autour de l’environnement et du social. C’est dans cette perspective que chaque activité du Re’n’art est construite, avec une volonté de sensibilisation du public. 

  • La ressourcerie vise à revaloriser des objets destinés à être jetés en leur donnant une seconde vie. Ceux-ci sont réparés ou transformés et revendus à des prix abordables. Le Re’n’art s’engage sur des volumes traités dans les principales catégories :
      • TLC : Textile (friperie), linge (de lit, tentures,rideaux) et compléments (chapeaux, foulards, sacs, ceintures, chaussures)
      • DEA : Déchets d'éléments d'ameublement
      • D3E : Déchets d'éléments électriques et électroniques
      • DAE : Déchets d'activités économiques

L'activité Ressourcerie permet à chacun de contribuer à la réduction des déchets, de participer activement au recyclage des objets et de pouvoir acheter selon ses besoins ou envies à moindre coût.

 

  • Le bistro – potager vise à lier la production de produits maraîchers bio avec un espace de restauration qui propose des produits transformés (tapas, gâteaux, plats du jour…). Le potager préserve la biodiversité avec une culture sans moteur ni pesticide. Son rendement est optimisé grâce à l’association et la rotation des cultures et un travail exclusivement manuel. Le bistrot, qui ouvrira prochainement, permettra de valoriser ces produits et de proposer une alimentation fraîche et saine au déjeuner et lors des évènements organisés par le Re’n’art.

 

  • Les ateliers et événements font vivre le lieu dans un environnement convivial, permettant à la fois son appropriation par le public comme le partage, l'apprentissage des pratiques éco-responsables, des idées et la découverte d'artiste...

 

Chaque activité du Re’n’art a vocation à accueillir des stagiaires et des employés en insertion professionnelle.

Bénéfices quantitatifs

  • 1000m2 de surface travaillés en potager bio-intensif
  • Une restauration quotidienne fraîche et en circuit court sur place
  • Un tonnage conséquent d'objets et fripes recyclés
  • Un atelier technique proposé par semaine pour sensibiliser de manière concrète aux enjeux environnementaux et créer du lien social
  • Une saison culturelle visant à faire émerger des artistes Occitans
  • La création de cinq emplois 

Etapes de l'initiative

 

2017 : Lancement du projet par Cécile Couraud. Accompagnement par l’incubateur Alter’Incub.

2018 : Le Re’n’art est créé sous forme d'association et s’installe dans d’anciens locaux municipaux à Caux. L’association est lauréate de l’appel à projet « projet pour la planète » lancé par l’ADEME et le Ministère de l'Écologie.

2019 : L'assotiation Le Re’n’art est transformée en SCIC et achète un ancien domaine viticole sur un terrain de 4000m2 à Pézenas. Les travaux de rénovation et de transformation débutent sur le site. L'acquisition et les travaux sont financés pour partie par la Région, le Sictom, la Banque Populaire du sud et une levée de fonds.

7 mars 2020 : Ouverture du site de Pézenas après 7 mois de travaux.

16 rnars 2020 : Fermeture du site dans le cadre des mesures gouvernementales de lutte contre le Covid 19

Début juin 2020 : Prévision de réouverture de tout ou partie de nos activités selon les mesures de déconfinement

Facteurs d'accélération et freins

Les principaux leviers ont été l’accompagnement du projet par Alter’Incub et la reconnaissance de l’ADEME et du Ministère de l’Ecologie à travers l’appel à projet “projet pour la planète”. Le Re’n’art a fait partie des 44 lauréats de cet appel à projet au niveau national.

La plus grosse difficulté pour le projet a été de trouver le financement nécessaire à sa mise en œuvre. Les dossiers de subvention publics sont lourds et longs à monter. Selon Cécile Couraud, fondatrice du projet, les modalités de décaissement de certaines de ces subvention ne sont pas toujours adaptées aux besoins de jeunes sociétés en l'absence de toute possibilité, ou de possibilités contraignantes, de versement d'avance au démarrage.
 

Domaines d’activités

  • Agriculture
  • Alimentation
  • Recyclage
  • Information

Ressources

  • Alimentaire
  • Déchet

Partenaires

  • Région Occitanie

  • Département de l’Hérault

  • Ville de Pézenas

  • Alter'Incub

  • SICTOM Pézenas-Agde

  • Réseau National des ressourceries

  • Lycée Pro Charles Alliès

  • Cash Dépannage

  • Association des Brocanteurs et Antiquaires (ABAP) - Pézenas

  • Société La Potée'oz

  • Union des Producteurs

  • Croix Rouge Insertion

  • Terre vivante

  • Vers la Terre International

  • Abeilles Environnement Ecologie 34

  • Théâtre de Pierres

Moyens techniques

 

La collecte d’objet pour la ressourcerie.

Les objets traités par le Re'n'Art proviennent :

  • Du container destiné au Re'n'Art placé à l'entrée de la déchetterie de Pézenas
  • De dons de particuliers directement déposés sur site au 17 Avenue Camille Guérin à Pézenas
  • De débarras chez des particuliers sur rendez-vous

La mise en place d'un potager de 1000m2.

L'installation d'une restauration simple et saine en circuit court.

Dispositifs, outils ou méthodologies

  • Labellisation ECOCERT
  • Licence restaurant et permis d'exploitation
  • Logiciel de gestion de ressourcerie : collecte, vente, caisse, atelier
  • Logiciel comptable
  • Matériel informatique et de transport
  • Site web et Facebook
  • Comité de pilotage et d'animation

Moyens humains

 

Le Re’n’art est animé par une soixantaine de bénévoles et cinq salariés.

Perspectives

Très Iiée à Ia fin ou non de la crise sanitaire covid 19, la survie de notre proiet va dépendre de la possibilité ou non de reprise de l'ensemble de nos activités dans un avenir proche et du comportement du public face au déconfinement.

Financeurs

  • ADEME

  • Région Occitanie

  • Département de l’Hérault

  • Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée

  • Banque populaire du Sud

Coûts de l'initiative

535000

Financement

Autofinancement : 170 000 € dont apport d'une quarantaine de coopérateur à hauteur de 28 750 €. Financements publics : 155 000 € et solde par prêts bancaires

Témoignages

"Un très beau projet, porteur de ces valeurs qu'on aime et dont notre société a tant besoin: partage, solidarité, bienveillance, et aussi imagination, créativité, Une esquisse de l'avenir qu'on voudrait..."

 Circuits courts
 Economie sociale et solidaire
 ressourcerie
  bistro-potager
  activités culturelles
  lien social
  SCIC
  sensibilisation
  alimentation

Modérateur

  • Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Circuits courts
     Economie sociale et solidaire
     ressourcerie
      bistro-potager
      activités culturelles
      lien social
      SCIC
      sensibilisation
      alimentation