Le bazar de Tepahua, valoriser l'achat de seconde main des articles de puériculture et vêtements enfants

  • 2021-01-27 10:35:47
  • /
  • Cycl-op.org
  • /
  • 78

Ne gaspillons plus pour équiper nos enfants !

Favoriser l'achat de puériculture de seconde main, la location et les circuits courts

  • Porteur principal : LE BAZAR DE TEPAHUA
  • Nature de l'initiative : Démarche individuelle (entreprise ...)
  • Gard/ Bouches du rhone/ vaucluse
  • 52 allée des centurions 30300 BEAUCAIRE
  • Date de début : juin 2018

L'idée est de développer l'achat de seconde main et en circuit-court pour les vêtements enfants et la puériculture par un système de dépôt-vente et/ou de location de matériel.

Tout est bénéfique dans ce système : les articles de seconde main diminuent le gaspillage et la surconsommation des articles très vite obsolètes du fait de la croissance de l'enfant. Ils permettent aussi un gain financier substantiel aux parents, que ce soit dans l'acte de dépôt ou dans l'acte d'achat.

la boutique se veut aussi solidaire dans le sens où les invendus sont donnés à des associations caritatives.

Bénéfices qualitatifs

L'objectif principal est de réduire la consommation d'articles de puériculture et de vêtements enfants au niveau local.

Le dépot-vente opère une miseen avant de créateurs locaux pour les faire connaître. Les artisans en micro-entreprises bénéficient donc d’une plus grande visibilité.

C'est un système gagnant-gagnant : le déposant y trouve un intérêt économique en touchant le produit de sa vente, le magasin est rentable et crée des boucles locales de réemploi.

Bénéfices quantitatifs

Entre mars 2018 et janvier 2021, le magasin a revendu :

  • 2000 livres vendus
  • 12 000 pièces textile
  • 3000 pièces de jouet
  • 1600 pièces de petite puériculture
  • 99 poussettes…

La majorité des clients de la boutique viennent de 20 km aux alentours.

En trois ans, le magasin a traité avec 450 déposants différents.

Etapes de l'initiative

L’idée d’ouvrir un dépôt vente est venue progressivement à la porteuse de projet à partir de sa propre expérience d’achat d'occasion pour ses enfants. A cela s'est ajouté une conviction écologique qui l'a amenée à ouvrir la boutique en mars 2018 après avoir trouvé un local de 35m² à travers une agence immobilière. Elle a réalisé un prêt de 15 000 euros pour se lancer, mais l'avantage de ce modèle économique est que le magasin n'a pas eu à investir dans le stock de départ.

En 2019, le magasin change de local parce que l’ancien était trop petit par rapport aux besoins des clients. Aujourd’hui la surface de vente de 60m² permet de donner à voir plus d'articles. Un des critères était d’avoir un parking devant le magasin pour faciliter la pratique du déposant.

Une des perspectives pour les années à venir est d'essaimer et ouvrir d’autres points de vente dans la Région pour massifier la démarche.

Facteurs d'accélération et freins

Les principaux freins sont les a priori que les clients peuvent avoir sur la seconde main : il n'est pas toujours évident de convaincre les personnes à déposer ou acheter des articles de seconde main. Une personne qui n’a pas réfléchi aux enjeux environnementaux peut-être tenté d’acheter du neuf. Il y a un travail de sensibilisation à mener. Peu de personnes sont convaincues dès leur premier enfant qu'il est inutile de surconsommer et vont se tourner vers le neuf. Pour le deuxième enfant, les sommes dépensées précédemment entraînent souvent une prise de conscience de l’intérêt de la seconde main. Ce n’est pas forcément lié à des contraintes sociales, puisque des personnes possédant un pouvoir d'achat élevé se lancent dans la démarche.

Le sujet est de plus en plus traité par les médias et le réemploi commence néanmoins à rentrer dans les mœurs. Il y a aussi un avantage économique, qui, avec le bouche à oreille, augmente le nombre de clients séduits par des produits de qualité à bas prix.

Le magasin met en oeuvre des solutions techniques pour favoriser les boucles locales. Les déposants qui ont des gains en attente dans la boutique peuvent les consommer directement sur la plateforme internet. Cela leur permet d’acheter au fur et à mesure de la croissance de leur enfant.

Domaines d’activités

  • Recyclage
  • Commerce

Ressources

  • Plastique
  • Textile

Moyens techniques

L'essentiel du travail porte sur la publicité afin de faire connaitre le concept et faire participer les personnes

Moyens humains

1 ETP

Témoignages

Marie Odile PASCAL 25 sept. 2019

Les prix pratiqués dans cette boutique sont vraiment très corrects..les articles sont de bonne qualité... Dommage que ce ne soit pas plus grand.!! La propriétaire est très professionnelle.....tout est en ordre..la facture est détaillée.. A recommander..

 

Emilie PERINO Il y a 23 semaines

Mon magasin de seconde main de référence ! On y trouve tout ce qu'il faut, a des prix d'environ 50 % le prix du neuf. Parfait état , sympathique, accueillante ... J'adore !

 Circuits courts
 Economie sociale et solidaire
 dépôt-vente
 circuit-court
 économie circulaire
 vêtements
 puériculture

Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Circuits courts
     Economie sociale et solidaire
     dépôt-vente
     circuit-court
     économie circulaire
     vêtements
     puériculture