La cantine du MIAM Collectif

  • 2020-09-30 00:00:00
  • /
  • Cycl-op.org
  • /
  • 74

Une cantine de récup, solidaire et assocative, à prix libre, dans le centre-ville de Peprignan, pour se réunir autour et au delà de la table !

  • Porteur principal : Association MIAM Collectif
  • Nature de l'initiative : Démarche multi acteurs (collective ...)
  • Perpignan, Pyrénées-Orientales
  • Bar l'Atmosphère 22 place Rigaud 66000 Perpignan
  • Date de début : avril 2018

L'association MIAM Collectif a été créée en avril 2018. Son projet principal est l'ouverture d'un lieu convivial autour de la restauration, pour promouvoir l'accès au plus grand nombre à une alimentation de qualité, dans une atmosphère ouverte.

Genèse

Entre le printemps 2018 et l'automne 2019, MIAM Collectif a engagé un important travail de partenariats avec des structures associatives investies localement dans le domaine de la transition écologique et citoyenne ainsi qu'avec les institutions. Des interventions en formation "mobile" auprès d'associations locales, de festivals, d'institutions, qui ont conduit la structure à servir près de 1500 repas. Ces moments de rencontre ont permis de valider l'intérêt du public pour le projet. Ils ont également permis de l'étayer : pour faire vivre une cantine associative solidaire – à petit prix - , anti-gaspillage, bio, et ouverte à tou.te.s, l'association a eu besoin de nouer également des partenariats avec des entreprises, artisans locaux, grossistes pour récupérer des marchandises (notamment fruits et légumes, pain).

La cantine

La cantine est ouverte depuis le mois de janvier 2020, du mardi au vendredi, les midis. Dès le mois de février, deux salarié.es ont été recruté.es par l'association pour assurer la cuisine et la réalisation du service. A partir de l'ouverture, de nouveaux.elles bénévoles participent aux activités de la cantine, que ce soit pour le service des plats ou pour leur confection.

La cantine s'intègre particulièrement bien à la vie du quartier, beaucoup de ses adhérent.es et bénévoles sont issu.es du voisinage. Le projet du MIAM Collectif est aussi de plus en plus connu grâce à des relais médiatiques.

La cantine fonctionne au quotidien grâce à la récup de fruits et légumes et ses menus vendus à prix libre. Un prix est conseillé, pour permettre de payer les salaires et les charges. Le principe est que celles et ceux qui le peuvent payent un peu plus leur repas pour que d'autres, moins bien lotis, puissent également s'attabler.
Le collectif a également mis en place des repas et des adhésions à l'association pré-payés. Des adhérent.e.s peuvent ainsi choisir de payer un repas d'avance pour des personnes qui ne le peuvent pas.

Pour l'approvisionnement, la cantine bénéficie d'un important soutien de l'enseigne Biocoop, fournisseur principal en récup, du magasin de producteurs perpignanais O'Près et dans une moindre mesure de l'enseigne Alterbio. Ainsi, la cantine fonctionne exclusivement avec des fruits et légumes de récup et tous les menus sont conçus en fonction de ce qui est récupéré. Chaque semaine, ce sont ainsi en moyenne 70 kilos de fruits et légumes sauvés du gaspillage qui sont transformés à la cantine. Les autres achats d'épicerie sont réalisés auprès d'enseignes bio (Biocoop, Alterbio, boulangerie locale bio).

Vie associative et solidarité

Avec l'ouverture de la cantine, la dynamique de l'association s'intensifie particulièrement. Depuis janvier 2020, l'association a enregistré près de 400 adhésions supplémentaires. L'association compte désormais plus de 500 adhérent.es parmi lesquel.les une trentaine de personnes engagé.es activement, que ce soit pour le service, faire la cuisine ou pour développer la vie de l'association. Lors de la dernière assemblée générale, en février, six nouvelles personnes ont intégré le collège dirigeant de la structure, portant à huit le nombre de personnes le composant. Plusieurs groupes de travail ont été lancés sur divers sujets, notamment pour développer les dimensions solidaires, écologiques et culturelles de la cantine. Car MIAM Collectif, c'est une cantine solidaire, mais pas seulement...

Le volet social est particulièrement travaillé dès le départ du projet et appelé à évoluer en fonction des besoins du moment et du public de la cantine. Confrontée à la crise du COVID 19, la cantine a été fermée moins de deux mois après son ouverture. Désireux.ses de continuer ses activités solidaires, pour rompre l'isolement et les difficultés croissantes liées au confinement, les membres du collectif se sont mobilisés pour proposer des repas solidaires et des distributions. 325 repas complets ont ainsi été distribués sur 5 semaines d'activité, toujours en bio et en fruits et légumes de récup. 150 kits d'hygiène ont également été achetés grâce aux dons des adhérent.e.s et à une aide de la Fondation Banque Populaire du Sud. Ils ont été distribués aux personnes mises en difficulté par la crise sanitaire et qui se présentaient aux distributions.

Depuis la réouverture de la cantine au quotidien, début juin 2020, la dynamique du restaurant de quartier reprend. La dimension sociale s'est également intensifiée : l'action solidaire du confinement a permis de faire venir un nouveau public. Le budget des repas suspendus a augmenté. Chaque jour, près de cinq repas suspendus sont consommés, pour une moyenne de 20-25 repas servis. Pour les mois qui viennent, l'association souhaite développer son ancrage. Le recrutement d'une nouvelle salariée, diplômée d'école hôtelière, vient d'être décidé. Elle aura notamment à charge d'ouvrir la cantine les samedis. Sur ce jour, le collège de l'association souhaite proposer un temps collectif et culturel, pour poursuivre les échanges au delà du repas (projection en plein air, discussion, ateliers participatifs, théâtre de rue...).

Bénéfices qualitatifs

Le projet de la cantine du MIAM Collectif est de proposer une cuisine saine, biologique, végétarienne et accessible au plus grand nombre. Pour réaliser cet objectif il a fallu trouver des solutions économiques (et écologiques) pour l'approvisionnement. Le projet était de servir chaque jour une trentaine de repas fabriqués exclusivement à base de fruits et légumes bio de récup pour garantir un prix libre. 

Bénéfices quantitatifs

La cantine fonctionne depuis janvier 2020 du mardi au samedi midi. Elle sert en moyenne une trentaine de repas, dont plusieurs repas suspendus. La cantine permet de rémunérer 3 salarié.es à temps partiel (26h/ semaine) et accueille chaque semaine une dizaine de bénévoles en cuisine et au service. 
Suivant la saison, entre 50 et 100 kilos de fruits et légumes qui étaient destinés à être jetés sont récupérés et transformés au sein de la cantine chaque semaine. 

Etapes de l'initiative

L'association a fonctionné pendant plus d'un an sur le montage du projet en formation cantine mobile, sans local fixe. Ce fonctionnement nous a permis de nous faire connaître mais c'est l'accession au local et l'installation de la cantine, ainsi que les services quotidiens qui nous ont permis de véritablement mettre en route l'initiative. Le fait d'avoir un local permet en effet un point d'accroche. En quelques mois, la cantine du MIAM Collectif est devenue une véritable actrice du lien social dans le quartier, point de rencontre entre adhérent.es consommateur.rices des repas et bénévoles cuisinièr.es.

Domaines d’activités

  • Alimentation
  • Recyclage
  • Commerce

Ressources

  • Alimentaire

Partenaires

  • Biocoop Perpignan
  • Fournisseur principal de fruits et légumes bio de "récup" pour la cantine


  • O'Près
  • Boutique de producteur qui fournit des fruits et légumes invendus pour la cantine.


  • Région Occitanie
  • Le projet est lauréat de la votation citoyenne sur l'alimentation durable et l'économie circulaire, ce qui nous a permis d'obtenir une subvention.


  • Fondation Banque Populaire du Sud
  • La fondation nous a aidés financièrement pour proposer des repas gratuits pendant le confinement (mai 2020).

Moyens techniques

Nous partageons un local avec une structure commercial (un bar culturel) qui propose de la vente de boissons sur le temps des repas. Ce fonctionnement partagé nous permet de bénéficier d'un loyer à moindre coût.

Moyens humains

Trois salarié.e.s assurent le fonctionnement quotidien de la cantine (cuisine, approvisionnement). Les sont salarié.e.s sont épaulés au quotidien par une trentaine de bénévoles actifs en cuisine et au service. L'association est gérée collégialement par un collectif bénévole.

 Action collective
 Economie sociale et solidaire
 Territoires zéro déchet - zéro gaspillage
 Tiers lieux
 Circuits courts
 cantine
  anti-gaspi
  écologique
  social
  solidaire
  solidarité
  autosuffisance
  végétarien
  cuisine
  accueil
  partage
  collectif

Modérateur

  • Jules Bretillot

    Chargé de missions

    Suivre
  • Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Action collective
     Economie sociale et solidaire
     Territoires zéro déchet - zéro gaspillage
     Tiers lieux
     Circuits courts
     cantine
      anti-gaspi
      écologique
      social
      solidaire
      solidarité
      autosuffisance
      végétarien
      cuisine
      accueil
      partage
      collectif