Rejoindre cette communauté


Chaque année, ce sont plus de 15 000 t de végétaux qui sont apportées par les particuliers et les collectivités sur les 29 déchetteries du Syded du Lot. Si le métier historique du Syndicat est le traitement des déchets, depuis 2011, il est compétent en matière de développement des énergies renouvelables. À ce titre, il construit et gère des réseaux de chaleur au bois sur l’ensemble du Département (15 existants à ce jour).

Dès lors, des synergies ont pu voir le jour afin de valoriser ces végétaux d’une part, et de fabriquer un combustible local avec une forte logique d’économie circulaire d’autre part. Le Syded a ainsi développé un processus innovant de broyage et de criblage des végétaux permettant d’en extraire la partie ligneuse (boisée). La partie verte, quant à elle, rejoint la plateforme de compostage.

La forte volonté de valoriser le bois « perdu » a permis d’aller chercher d’autres ressources pour fabriquer du combustible. Toujours en déchèterie, le bois non traité des palettes et cagettes est broyé pour alimenter les chaufferies. Le Syded a noué un partenariat de longue date avec le Département du Lot afin de valoriser les végétaux issus des chantiers d’élagage. Les équipes du Syded accompagnent celles du Département sur le bord des routes pour broyer les tailles d’élagage. D’autres collaboration permettent de récupérer le bois flotté extrait des rivières, le rebut de scierie ou encore les arbres dessouchés.

Le chiffre : En 2019, ces bois récupérés représentaient près des ¾ du combustible utilisé pour les chaufferies du Syded. Le reste est acheté localement (rayon de 50 km) à des exploitants forestiers ce qui permet de structurer la filière bois.

Contact : Jean-Loup Oudin  jloudin@syded-lot.fr


Télécharger

Dernière mise à jour le le 29-03-2021 par Béatrice Gaillard

  • Vue 59 fois